ANALYSIS MENTOR
Guy Moreno
« Une Vision Clinique du monde des Humains et de L’entreprise »
L'ENTRETIEN D’ÉVALUATION : Tome 2 - Le FOND & La FORME

TOME 2 : LE FOND (L'AFECTIF HUMAIN ) et la FORME ( L'IMAGE PERCUE).

Dans mon précedent article, tome 1, j'ai essayé de mettre en relief ces choses de notre comportement humain affectif et psychologique  qui font partie de ces "fonds d'images d'arrière plan"  que chacun s'emploie à ne plus voir ou à vouloir ignorer comme si ce n'était pas là.. et pourtant c'est ce qui conditionne le déroulement d'un Entretien d'Evaluation..

Il y a aussi ce fond d'écran de  façon de vivre notre rapport à la compétition et concurrence humaines ainsi que notre relation à l'Autorité.

Et là intervient une autre complexité, c'est que celui qui évalue est inscrit dans une fonction de Pouvoir drecte ou déléguée,et peut-être aussi doté d'une'autorité de compétences métier, ainsi que d'autorité naturelle ce qui serait l'idéal, pour lui, l'entreprise et l'évalué, car ce serait l'idéal ; cependant, ce n'est pas toujours le cas...combien même s'il n'avait que les 2 premières qualités, seules, cela pourrait vraisemblablement marcher.. mais si seuls sont détenues le pouvoir(issu de la fonction hiérarchique) et l'autorité natuelle(liée à lapersonnalité de l'individu), des disfonctionnements interviendront trés vite , à cause des représentations imagées que nous possédons dans notre "bibliothèque mentale" dédiée au pouvoir et à l'autorité, et ce sera encore pire si l'évaluateur ne détient pas du tout d'autorité naturelle....

Car le POUVOIR est en effet liée à la fonction hiérachique dans laquelle nous exerçons des responsabilités, et comme indiquée peut être déléguée et/ou directe (Chef d'entreprise, Directeur de ou Chef de ouResponsable de..) alors que l'Autorité est prorpre à L'Individu et est intrinsèquement liée à son Caractère ou Personnalité (affirmation, détermination, engagement, ton de voix, simplicité, sens et goût des responsabilités, du risque , sens de la vision écoute, disponibilité)...Une autre différence importante c'est que le pouvoir vient d'en haut et de ceux au nom de qui je l'exerce , alors que l'autorité ne se décrète pas et ne saurait l'être...

Ainsi  quand on a lu le tome 1 et qu'on se pénètre de ce début du tome2 , tout un chacun peut percevoir que L'entretien d'évaluation est loin d'être un une conversation de salon et/ou un entretien de simulacre récompense/sanction...

L'entretien d'évaluation permet d'assurer un développement harmonieux de l'Entreprise dans le cadre d'une stratègie claire et cohérente, servie par des acteurs qualifiés et motivés...Il est aussi l'ocasion de présenter le lien entre la stratégie de l'Entreprise, les objectifs de la direction ou du service ou département et bien entendu les objectifs individuels des collaborateurs.

C'est un moment privilègié  au cours duquel chaque collaborateur va pouvoir faire un bilan de ses actions passées et anticicper avec son Responsable hiérarchique les actions futures qu'il aura à mener...L'évaluation des différents éléments de performance reliés aux particularités de la fonction, va permettre de dresser un bilan de l'année écoulée et d'échanger sur les perspectives de carrière. C'est également un moment opportun pour identifier les besoins en et de formation. Un entretien d'évaluation doit s'appuyer sur des outils et supports  maîtrisés et bien compris de tous de façon à éviter de pratiquer cette confusion permanente si bien connue de tous ,  mais là aussi, souvent volontairement "gommés" ce qui est souvent l'objet des  malentendus et des conflits  de l'Entreprise, entre "l'ATTENDU" (la fonction telle qu'elle doit être exercée) et " le PERçU" (la fonction telle que Moi je l'exerce...).

Mais avant de commencer l'entretien faut-il savoir  se pénétrer de ce qui fait et constitue la conduite d'un Entretien d'évéluation:

Le POURQUOI de nos Comportements Evaluateur/Evalué ?

Nos conduites, postures, attitudes, façons d'être, de dire, de penser, d'agir et autre sont le reflet et la projection, donc fonction des "STIMULIS"  que nous recevons de l'extérieur et tels que nous les percevons et ressentons d'une part, et de ceux qui se sont élaborés à l'intérieur de nous-mêmes, parfois à notre insu, d'autre part..

L'origine et/ou la source des stimuli externes sont : --- l'organisation elle-même par ses règles fonctionnelles, organisationnelles, économiques, techniques, humaines, ses us et coutumes, ses traditions liées à l'environnement métier, bref la culture de cette organisation..., --- la situation personnelle et professionnelle de Soi à ce moment-là compte tenu des problèmes personnels et permanents ou ponctuels qu'il rencontre dans l'entreprise et ses relatios diverses, --- les comportements individuels des autres hommes( chefs, subordonnés collègues etc.) de l'organisation définissant une sorte de règle implicite du jeu fonctionnel et relationnel... --- les comportements des Hommes hors de l'organisation interne avec qui Chacun de nous a des rapporets directs ou indirects (clients, fournisseurs, services publics,autre..), --- notre propre rapport à notre environnement et le contexte  social, politique, économique, international ,et...et..

L'origine et/ou la source des Stmuli internes sont :  --- Notre Personnalité  construite et constituée de l'Inné et L'Acquis ,notre éducation, nos apprentissages, mémoire dure et engrammée, tout ce qui fait notre capital connu et/ou inconnu et qui nous fait produire et nous comporter.., --- Notre vie immédiate et présente hors de l'organisation, de nos soucis et problèmatiques personnelles divers, --- notre propre conception des choses en général  contrariée ou pas, --- nos désirs, rêves , projets  et leurs réalisations complètes, partielles, ou pas et leurs conséquences sur nous, leurs effets... --- nos motivations et projets....

Ainsi donc, tout ce "fond d'écran" constitue la page d'accueuil de notre paysage comportemental inconscient ou connu.

Nous fonctionnons tous selon le principe de la projection d'images, et/ou étiquettes, et/ou clichés,  comme si l'Autre est notre miroir et nous, le sien..

Chacun projette sur l'Autre et/ou se projette moins en fonction de ce qu'il voit objectivement, concètement, réellement, physiquement que ce qu'il pense voir, croit voir, perçoit, interprète, donc lui donne un "conditionnement" teinté  de son état d'âme du moment positif et/ou négatif, optimiste et/ou pessimite, sceptique et/ou fataliste... et bien d'autre façons encore .... Notre conduite sociale s'appuie sur le phénomène "MIROIR", chacun étant miroir de lui-même [(oui, vous avez bien compris, "son propre miroir", oui, car chacun projette l'image qu'il s'est faite de lui ou d'elle, et/ou qu'il (elle) pense avoir selon qu'il s'est élevé et/ou éduqué dans une atmosphère d'Amour/Amitié ou d'Echec c'est-à-dire de "Déasamour")] et de L'AUTRE, et inversement

Cela vaut ou prévaut dans la relation Evaluateur/Evalué. En effet notre comportement s'exprime par des ACTIONS.

Chacun projette sur l'Autre, ou  se projette  selon ce qu'il voit , observe  de celui-ci....Donc , une IMAGE...  dont il envoie les données à sa bibliothèque génétique engrammée,  et qui le met en face d'une réalité perçue selon l'humeur du moment, les ciconstances vécuesavant et au moment présent de l'entretien, les évènements imprimés, les désirs, les espoirs, les attentes, amis aussi les peurs, les contraintes , les obstacles..., cela valant poautant pour l'évaluateur que pour l'évalué et de l'histoire de leur rencontre dans l'entreprise...

Notre personnalité  se décrit par des caractéristiques présentes en nous,  permanentes, et issues de l'INNE et de L'ACQUIS. Ainsi pour  simplifier on peut identifier de façon imagée 3 centres  désignés dans un langage simple et vulgarisé, non-technique de psychologue:

La TÊTE : siège  de nos facultés intellectuelles qui correspond à l'endroit  du "RATIONNEL",  ou le "IL faut" et "l'on doit" est constitué de ce qui fait notre aspect policé et polissé, lieu d'encadrement par des règles , lois, culuture, conventions sociales auxquelles nous adhérons, nous nous soumettons, de plus ou moins bonnes grâce ou contre lesquelles nous nous rebellons...

Le COEUR : siège de nos affects, sentiments,  faculté affectives personnelles et sociales qui apporte au siège " TÊTE"  de la "couleur", de la "tonalité", de la "chaleur"  dense et/ou tempérée et/ou froide selon notre humeur et contrôle des émotions..  et qui provient de l'éducation reçue, et qui produit des réflexes conditionnés..

Les TRIPES : Siège de nos instincts et/ou facultés vitales  et foyer de la spontanéité, l'irrationnel, l'impulsivité, l'endroit ou les pulsions sont brutes de fonderie et peuvent influer sue notre PERSONNALITE, TEMPERAMENT, CARACTERE et faire oression sur les 2 autres sièges.

C'est aisi que fonctionne le film humain sous-jacent des 2 protagonistes en présence, et qui influe fortement le scenario de l'entretien d'évéluation, alors qu'on demande disposition au dialogue à des Supérieurs hiérarchiques inadaptés à la bonne conduite d'un entretien..

Car tout Supérieur hiérarchique est habitué à parler pour donner des instructions, de l'information, des consignes,  et éduqué pour s'inscrire dans une position de pouvoir et d'autorité, donc de supériorité que l'on qualifie d'aptitudes à diriger les hommes et grand nombre d'entre eux sont désarçonnés par l'indispensable dialogue/Echange/partage qui réside au coeur de l'entretien d'évaluation. Et la note d'instruction ou de service qui recommande " qu'il est indispensable pour développer un dialogue de grande qualité, de s'appuyer sur une relation authentique dépassant les barrières hiérarchiques" ne suffit pas pour que , par magie, le "CHEF" ou le Supérieur hiérarchique autocrate devienne un Homme d'écoute et de conseil... D'ou la nécessité de bien choisir  Ceux qui seront MANAGERS .. (Tome 2- à suivre, rédigé par Guy MORENO - Clinicien d'Entreprise)

 

Catégorie : Reflexion édité le 06 Jan 2014 à 16h43.
Vos Commentaires
organisation evenements entreprise a commenté le 20 Jan 2014 à 10h36:
C'est sans un doute un des meilleurs posts que j'ai pu lire organisation evenements entreprise http://www.loreneagency.com/
3nyvtsvITpv a commenté le 01 Dec 2016 à 15h50:
I have been so bedilwered in the past but now it all makes sense!
Ajouter un commentaire





Je confirme ne pas être un robot

2013 - Analysis Mentor - Guy Moreno - contact - site développé par Gamezity Dev - Créer une entreprise