ANALYSIS MENTOR
Guy Moreno
« Une Vision Clinique du monde des Humains et de L’entreprise »
THEORIES DU CONTRÔLE DES CONSCIENCES & DES ESPRITS PAR COMMUNICATION DE MASSE MANIPULATRICE


Ce que d'aucun nomment ici et/ou là désignent comme "lavage de cerveau", "manipulation des masses", mais cela paraît si énorme pour chacun de le penser et de se voir traiter de complotiste, et/ou de parano que chacun hausse les épaules et suit la foule soumise...

C'est terrible de voir les gens interviewés se plier à tous ces simulacres de " protection perso et de son alter ego" de penser qu'ils n'ont plus de salut possible sans "LE VOILE RADICAL ISLAMIQUE" qu'ils exécraient et honnissaient... Je vous recommande de de questionner quelques uns de vos voisins pour bien comprendre le développement de mon article... Je n'invente pas...La majorité des humains est persuadée que le virus est en soi....Et qui mieux est alors que tous les bons prophètes se revendiquaient de la promotion du gest aimant et du bien vivre ensemble, nous en sommes à cultiver un peu plus la"haine de l'autre, le rejet de l'autre.... Attention en me lisant vous allez subir la contamination du virus de la cécité....Je réagis ici parce que j'en ai assez de cette ambiance politique et sociale ambiante qui par les procédés utilisés développe une obsession d'"angoisse de mort", et crée un climat hitchcockien... Quelle que soit la gravité de la situation, sa dangerosité, si la pandémie coronavirus aura mis à jour , et en lumière nos errances et nos vacuités diverses sur notre inconséquence sociale, politique, économique, que l'on peut même définir comme une incompétence crasse de tous nos dirigeants d'avant hier, d'hier et d'aujourd'hui....

De par mon passé de Chef D'entreprise dans le domaine de la Stratègie des RH et de la Communication RH quelles que soient les dimensions humaines d'Entreprises et/ou Structures économiques, sociales, publiques ou privées j'ai pu être spectateur ou témoin des techniques développées par les experts appelés par nos clients en matière de Publicité et de Communication Marketing qu'il s'agisse de campagnes de publicité pour les lancements de produits et/ou de mise en oeuvre de nouvelles stratégies industrielles en s'appuyant sur les médias de masse. Mais c'est aussi vrai au fil des années dans le domaine politique pour la Gouvernance d'un pays, d'un Etat, d'une Nation car les élites dirigeantes se doivent de savoir communiquer efficacement pour conduire et faire adhérer leur peuple à leur projet politique...Elles s'entourent ainsi de communicants .

Citation de Bouddha ; » la Vigilance est le chemin du royaume immortel. La Négligence, celui qui conduit à la mort »

• Les médias de masse sont l’outil le plus puissant utilisé par la classe dirigeante pour manipuler les masses. Ils forment et modèlent les attitudes, les opinions et définissent ce qui est normal et acceptable. Ainsi fait, nous n’imaginons pas suffisamment le fonctionnement des médias de masse à travers les théories de leurs penseurs majeurs, leur structure d’influence, et les techniques qu’ils utilisent, afin de comprendre leur véritable rôle d’influence des consciences humaines dans la société. Nous oublions encore souvent que ce qu’on appelle la Publicité, la Communication utilisent des modes et méthodes d’action et d’expression sophistiqués qui découlent de la psychologie appliquée, la biologie, la neurobiologie et de la neuroscience s’appuyant sur un symbolisme occulte trouvé dans des objets de la culture populaire. Le système est parvenue à une connaissance avancée de l'être humain à la fois physiquement et psychologiquement. J'ai eu dans mon expérience antérieure à procéder à des études sur la santé mentale et anxiété des cadres supérieurs avec différents supports médias de mass (« mass media ») qui sont des formes de médias conçues pour toucher la plus large audience possible. Cela inclut la télévision, les films, la radio, les journaux, les magazines, les livres, les chansons, les jeux vidéos et Internet. De nombreuses études ont été conduites au siècle passé pour mesurer les effets des médias de masse sur la population afin de découvrir les meilleures techniques pour l’influencer. De ces études a émergé la science des communications, qui est utilisée dans le marketing, les relations publiques et la politique : la communication de masse est un outil nécessaire pour assurer le fonctionnement d’une vaste démocratie ; c’est aussi un outil nécessaire pour une dictature. Tout dépend de son usage.

(Dans la préface de son Meilleur des Mondes de 1958, Aldous Huxley peint un portrait plutôt sombre de la société. Il croit qu’elle est contrôlée par une « force impersonnelle », une élite dirigeante, qui manipule la population par des méthodes variées.)Mais bien d'autres que lui ont aussi réalisé des travaux de ce point de vue.

Au cours des 50 dernières année, les progrés fulgurants de la science ont creusé un fossé croissant entre les connaissances du public et celles détenues et utilisées par les élites dirigeantes.. Grâce à la biologie, la neurobiologies, la psychologie Appliquée, le « Système » est parvenue à une connaissance avancée de l’Être Humain, à la fois physiquement et psychologiquement. Oui on peut affirmer que le Système en est arrivé à mieux connaître l’individu moyen que celui-ci ne se connaît lui-même. Cela signifie que dans la majorité des cas, le système détient un plus grand contrôle et un plus grand pouvoir d’influence sur les individus que les individus eux-mêmes. Ainsi fait quoique chacun pense, imagine , prétend qu’il est autonome et/ou indépendant, il ne l’est pas autant que cela…Ainsi démocratie et/ou régime autoritaire dirigiste peu importe la forme du pouvoir qui s’exerce , nous sommes toujours en « liberté surveillée » conditionnée… Par exemple :

• lorsque le pouvoir veut garder la complète maîtrise du contrôle social du pays, détourner l’attention du peuple des problèmes importants et mutations décidées par les élites politiques et économiques en produisant un déluge continu de distractions et d’informations insignifiantes, soit garder l’attention du public distraite, loin des véritables problèmes sociaux et captiver l’attention sur des sujets sans importance réelle….

• Il est aussi une forme de stratègie qui consiste à créer d’abord un problème, une « situation » prévue pour susciter une certaine réaction du peuple, qui consiste à le rendre demandeur de mesures qu’on souhaite lui faire accepter. Comme par exemple laisser se développer la violence urbaine, plus ou moins laisser se propager des attentats, et/ou organiser un climat social délétère, laisser éclater la violence faite aux femmes, et/ou aux enfants, laisser se propager l’idée d’un danger de violences sociales diverse afin que le peuple soit demandeur de lois sécuritaires qui souvent finissent par réduire nos libertés individuelles et/ou collectives … Nous en avons depuis quelques années des exemples vécus … La situation de la pandémie actuelle nous met en face de certaines situations, circonstances, conditions qui attestent de notre psychose et de l’obsessionalité de l’angoisse de mort pour nous faire accepter toute mesure visant à soi-disant nous protéger, même protéger son prochain et continuer de nous confiner dans des comportements, conduites, postures personnelles, individuelles et collectives socialement… Pour nous en convaincre on nous perfuse machiavéliquement selon un chantage très pervers, que si nous ne faisions pas les geste de barrières sociales, si nous refusons les masques et autres mesures décidées nous ne serions que d’indignes personnes peu responsables et punissables…On alterne le message de communication entre vous êtes des héros si… Mais traîtres si….

• Il y a même des situations où l’on crée une crise économique pour faire accepter comme un mal nécessaire le recul, et/ou une reconditionnement des droits sociaux et le démantèlement des services publics , cela étant une réalité chez nous qui depuis des années voit le démantèlement de ces services sur toute la France et qui nous crée les déserts sociaux, puis médicaux, puis économiques ….

• IL n’est pas non plus innocent de voir que pour faire accepter des mesures inacceptables sinon déraisonnables, les élites vont procéder à une application progressive en dégradé sur une période de 10 ans…. C’est ainsi que l’on impose au peuples des conditions socio-économiques radicalement nouvelles, qu’on dénomme néolibéralissme, et qui furent imposées durant les années 1980 à 1990. Ainsi le chômage de masse découlant de mauvaises décisions politco-économicco industrielles et sociale( coût du travail et des charges en entreprise jamais réglé à l’heure actuelle), abandon lâche et massif de notre patrimoine industriel et manufacturier d’une part par méthodes de délocalisation en pays émergents et/ou en le laissant acheter par nos concurrents étrangers (textile, mécanique, sidérurgie, électricité, téléphonie, informatique, santé etc.), création d’un état de précarité par baisse drastique des salaires et n’assurant pas revenu décent, flexibilité batarde et incomplète comme l’excuse, équivalent d’une escroquerie intellectuelle sociale, des 35h. … autant de changement qui ont eu des conséquences fâcheuses mais qui auraient provoqué une révolution s’ils avaient été appliques brutalement. La fiscalité française(impôts et taxes)… Là, nous pensons à une fatalité et nous pensons que ça pourrait être pire si nous changions les choses car cela induirait bien entendu des sacrifices lourds…

• Une autre façon de faire accepter une décision impopulaire est da la présenter comme « douloureuse mais nécessaire » en obtenant l’accord du public dans le présent pour une application future. D’abord parce qu’il est plus facile d’accepter un sacrifice futur qu’un sacrifice immédiat puisque l’effort sera à fournir plus tard. Ensuite le public ayant toujours tendance à penser et espérer naïvement que tout ira mieux demain et que le sacrifice demandé sera évité. Enfin cela laisse du temps au public pour s’habituer à l’idée du changement avec résignation lorsque le moment sera venu. On a devant nous un vécu avec la réforme de la SNCF, celle des retraites, celle l’école, celle des impôts etc…

• De même on oublie que comme les publicités destinées au grand public utilisent un discours, des personnages qui sont des »personnes sandwiches » et qui peuvent porter des valeurs sociales, morales, sociétales, et un ton particulièrement infantilisants souvent proche du débilitant, comme si le spectateur était un enfant en bas-âge ou un handicapé mental . En effet plus on cherche à tromper l’attention du spectateur, plus on cherchera à adopter un ton infantilisant. Pourquoi ?

«Si on s’adresse à une personne comme si elle était âgée de 12 ans, alors, en raison de al suggestibilité, elle aura avec une certaine probabilité, une réponse ou une réaction aussi dénuée de sens critique que celle d’une personne de 12 ans. »

• Il y a aussi une autre façon de manipuler le public , manifestement très utilisée de nos jours par nos élites tant on sait que nous sommes tous susceptibles de se sentir touché par la souffrance, la douleur des autres et surtout quand des êtres humains enfants et/ou adulte en sont victimes.. Ainsi faire appel à l’émotionnel pour court-circuiter le rationnel, la réflexion en conséquence le sens critique des individus. C’est une technique classique…. Sachant que l’utilisation du registre émotionnel permet d’ouvrir la porte d’accès à l’inconscient pour y implanter des idées, des désirs, des peurs, des pulsions, ou des comportements…

« Nous vivons dans le concret cette situation avec les CORONAVIRUS… 3 mois de matraquage radio, télévision (chaînes infos continues),mise en scène par le pouvoir de celui de la Santé (Hôpitaux, OMS, Conseil scientifique etc 😉, reportage divers accentuant l’émotionnel pour faire naître et instiller peur, crainte, anxiété, même angoisse de mort… Et enfin pour aller dans l’envoutement des consciences dire tout et le contraire de tout, semer la confusion d’esprit et de cœur au point que plus personne n’y comprend rien et se voue au plus offrant… Après le confinement perfusé à dose massif, le déconfinement quel que soit son ouverture et sa libération qu sens physique du terme, le confinement des esprits et des consciences , ce qu’on peut appeler « l’émotionnel instinctif et intime domestiqué » est plus fort que la liberté donnée aux individus qui continuen de vivre dans la peur d’attraper le virus puisqu’il est invisible, qu’il n’y a aucun remède qui soit connu et identifié pour l’éradiquer…Ainsi le masque et les gestes barrières constituent l’armure de protection auxquelles personne ne croit véritablement.. En outre le message passé par les, le monde des Médias, le « Mass Média » est celui de la menace, de la suspicion de la bonne volonté du public, du chantage, et la punition… 2 modes se superposent ici , l’un de prendre le public pour enfant et l’agir sur l’émotionnel…

• Autre façon de procéder est celle de maintenir le public dans l’ignorance et la bêtise, ou faire en sorte qu’il soit dans l’incapacité de comprendre les technologies et méthodes utilisées pour son contrôle et son esclavage. Ainsi on n’hésite à faire que l’éducation donnée aux classes inférieures doit être la plus pauvre, de telle façon que le fossé de l’ignorance qui isole les classes inférieures des classes supérieures soit et demeure incompréhensible par les classes inférieures…Ecrit par MORENO GUY Clinicien d'entreprise,5/07/20)

Catégorie : Reflexion édité le 05 Jul 2020 à 9h28.
2013 - Analysis Mentor - Guy Moreno - contact - site développé par Gamezity Dev - Créer une entreprise